AAJDepuis le 15 avril, un nouveau dispositif de Jour accueille les personnes vulnérables dans le cadre de la crise Covid-19. Ce centre se situe dans l’auberge de jeunesse Jacques Brel, entre Botanique et Madou. Les personnes sans-abri et les personnes en extrême précarité peuvent y prendre une douche, un repas, y faire une lessive et profiter d’un espace de repos avec des lits dans un espace safe.  

« Il y avait un besoin urgent d’une telle initiative », nous explique Amélie Deprez, coordinatrice du centre de jour pour Médecins du Monde. « En raison de la pandémie de COVID-19, beaucoup d’organisations qui viennent habituellement en aide aux personnes sans-abri pour, entre autres, des douches ou une lessive mobile, ont dû suspendre leurs activités, étant donné que leurs bénévoles appartiennent aux groupes à risques, ou travaillent dans des espaces inadéquats.»

Partant de ce constat, la coordination régionale assurée par Bruss’help a été mandatée dès les premières semaines de la crise pour rassembler les forces vives et ouvrir un pôle de jour, en urgence. « Il s’agit en effet de reconstruire une ligne de services polyvalents mis à mal par la crise Covid-19 et apporter aide et secours en journée aux personnes en rue » explique François Bertrand, directeur ff de Bruss’help.

Ce projet est porté sur le terrain par Médecins du Monde pour l’ensemble de la période de crise. À la tête d’un consortium d’acteurs de première ligne : Rolling Douche, Bulle, La Source (Dispositif Hiver 86.400) et le Centre Athéna Centrum.

Imprimer E-mail

CovidLe Samusocial ouvre ce 14 mai un centre temporaire de 70 lits pour hommes seuls et femmes seules dans un hôtel bruxellois en collaboration avec Bruss’Help et la Commission Communautaire Commune.

L’ouverture de cette structure supplémentaire s’inscrit dans le cadre de la réponse apportée à la pandémie afin de protéger les personnes sans abri. Elle complète l’ouverture de dispositifs d’hébergement complémentaires organisée afin de permettre le confinement des personnes sans abri vulnérables au sein de différents hôtels en Région Bruxelloise.

Le nouveau centre accueillera exclusivement des hommes et femmes en fin de séjour dans des structures d’hébergement et de soins pour personnes diagnostiquées Covid, soit le centre géré par Médecins Sans Frontières, la Croix-Rouge et les hôpitaux. Il n’accueillera donc que des personnes guéries.

La presse en parle :

Imprimer E-mail

Tuberculsoe

Le FARES est chargé de coordonner les activités de prévention et de surveillance de la tuberculose en Région wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale. Il collabore avec différents acteurs sociaux et de la santé dans le cadre de projets afin d’améliorer la prise en charge et le suivi des patients tuberculeux et d’organiser le dépistage parmi les sujets à risque.

Interpellé par les opérateurs du secteur sans-abri intervenant auprès de publics touchés par la tuberculose, Bruss’help a entamé en février un cycle de formation se déroulant en trois temps : une sensibilisation aux caractéristiques de cette pathologie et ses traitements destinées aux directions des centres de jour et d’hébergement de l’aide d’urgence et d’insertion (Février), une séance d’information aux travailleurs sur les pratiques de détection primaire et de prévention. En mai 2020 un E-Learning sera développé en partenariat avec le FARES pour doter le secteur de l’aide aux sans-abri d’instruments utiles, tout au long de l’année selon les spécificités des personnes suivies.

Imprimer E-mail