Covid-19: FAQ

Bannière FAQ CoVid19

.

Avant de consulter les questions les plus fréquemment posées (dernière mise à jour 24/12/2020), nous vous invitons à prendre connaissance de la dernière circulaire 6 (06/11/2020) qui abroge les circulaires précédentes. Les changements par rapport aux circulaires précédentes :

  • Un plan de préparation écrit pour chaque structure d’accueil agrée (insertion / urgence),
  • Importance de la continuité des services,
  • Recommandations pour fluidifier les orientations vers les centres d’isolement.

Les changements depuis la circulaire :

  • Création d’un dispositif mobile de dépistage, voir les modalités ci-dessous,
  • Vers une facilité maximale d’accès pour personnes sans autorisation de séjour,
  • Campagne de vaccination pour usagers et personnel du secteur.

Bruss’Help demande à l’ensemble des structures d’aide de mettre tout en œuvre pour garantir la continuité de leurs services à leurs publics, tout en s’appropriant l’usage correcte des différents outils de protection. C’est l’approche combinée des mesures d’hygiène, gestes barrières et une distanciation en cas de suspicion, une stratégie de dépistage, de suivi de contacts et d’isolement et une stratégie de dépistage qui nous fera gagner le marathon contre ce virus.

Accessibilité téléphonique

Dispositif mobile de dépistage

Accès aux soins pour personnes sans autorisation de séjour

Masques

Utilisation du sas - Accueil de nouveaux résidents

Délogements dans une maison d’accueil

Consommateurs de produits

Personnel

Vaccination

Aperçu des outils à votre disposition

 

Accessibilité téléphonique

La Cellule Orientation de Bruss'help est accessible uniquement pour les professionnel·le·s du secteur par téléphone au 02 880 86 89 et à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. La Cellule est centrée sur une mission Covid en ce moment :

  • signalements cas suspectés / confirmés Covid-19,
  • sorties d’isolement,
  • sorties d’hôpitaux (Covid 19),
  • appui suivi des contacts Covid+,
  • sorties d’hôtels,
  • isolement en attente d’entrée en centre d’insertion

 

Horaires actuels

Lundi – mardi : 9h à 12h30 et 13h30 à 17h

Mercredi : 9h à 12h30 et de 16h à 17h* (ce dernier créneau uniquement pour les orientations Covid après la réunion d’équipe)

Jeudi – vendredi : 9h à 12h30 et 13h30 à 17h :


Du vendredi 19h au lundi 9h : aide via la Garde Médicale Bruxelloise pour une consultation par tél 02 201 22 22 ou 1733

Les messages sur répondeur seront traités dès l’ouverture de la permanence (en fonction des priorités). Si vous prévoyez des problèmes à l’avance par rapport à l’horaire, contactez : Pierre Démotier, coordination orientations, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 0476 95 12 88

Si vous constatez des problèmes en aval d’une orientation (retards ambulance, indisponibilité de la permanence malgré notre engagement, etc.) merci d’envoyer un écrit à Pierre Démotier, Frank Vanbiervliet et François Bertrand (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

Dispositif mobile de dépistage

Voici un aperçu détaillé et mis à jour du dispositif mobile de dépistage, qui offre également des tests PCR gratuits ainsi qu’une orientation vers l’isolement pour des personnes souhaitant intégrer une maison d’accueil. Voici le schéma (médical) du fonctionnement du bus.

Rajouts importants par rapport au message envoyé aux médecins : un test PCR est proposé lors d’un test antigénique rapide négatif – le dispositif est également accessible aux personnes symptomatiques ou craignant avoir eu un contact à haut risque sans prescription.

Si vous n’avez pas de prescription pour un usager, faites appel à la cellule d’orientation Bruss’help pour un appui dans l’orientation.

Attention, le bus n’est pas présent au quotidien durant la période des fêtes. Contact du coordinateur Croix-Rouge sur place, du lundi au vendredi de 9h à 17h) : Aurélien Smolders, 0475 77 08 64, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Accès aux soins (sans autorisation de séjour)

L’absence d’AMU / carte médicale ne devrait pas être un frein afin d’accéder aux soins Covid :

  • l’OST sans-abri / migrants distribue du matériel de protection dans les collectivités les plus vulnérables au virus, y compris sur demande. L’OST offre encore beaucoup plus : cf. circulaire 6 et flyer de l’OST en français, en anglais et en arabe. Les médecins peuvent directement contacter l’OST en cas de patients vivant en squat.
  • Entre le 24/12 et le 04/01, vous pouvez contacter Julie Rolinet qui assurera la permanence pour l’OST : 0491 61 71 03 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec le soutien de la maraude Samusocial et l’équipe médicale de l’hôtel Galia.
  • Après cette période, le contact pour l’OST redevient Emmanuelle Bricq, 0475 73 12 02 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Sans AMU, on peut toutefois contacter le 1710 pour une consultation gratuite avec une orientation d’accès aux soins, se rendre au Centre Athena, ou au HUB. Une autre possibilité est d’appeler la cellule orientation qui peut aider à trouver un médecin par téléphone, notamment afin qu’une personne symptomatique et malade ne reste pas sans solution en rue ou dans une autre situation difficile de logement.
  • Une nouvelle application numérique permet de faciliter aux médecins la création d’un n° NISS bis sous certaines conditions, moyennant lecture de la carte ID d’un médecin. Cette solution permet un remboursement INAMI du PCR (critères Sciensano) pour des personnes sans autorisation n’ayant jamais eu d’AMU auparavant.

https://www.ehealth.fgov.be/fr/esante/professionnels-de-la-sante/ehealthcreabis

  • Un test antigénique rapide et / ou PCR sont disponibles gratuitement via le dispositif mobile (MTT) et dans certaines conditions aussi également pour personnes sans prescription, cf. le point décrit plus haut.
  • Les SCR Cocom et l’ensemble des parties prenantes s’engagent à respecter le règlement européen nᵒ 2016/679, dit Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Ces dispositifs sont donc également accessibles pour toute personne sans autorisation de séjour. Aucune donnée recueillie dans le cadre de ses activités n’est partagé au-delà des autorités sanitaires. Le suivi de contacts de personnes sans autorisation de séjour est effectué par l’OST, Bruss’help, etc.
  • Les services envoyeurs sont invités à signaler par écrit toute barrière pratique à l’orientation vers un test ou une quarantaine à Pierre Démotier et Frank Vanbiervliet (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

Masques

Le masque est toujours obligatoire pour toute personne circulant sur l'espace public en Région Bruxelles Capitale. Voici une affiche de la Région expliquant l'obligation.

Le gouvernement bruxellois demande aux institutions de créer leur propre stock stratégique de masques (pour un mois d'utilisation) via des achats sur le marché privé.

Une offre limitée de masques en tissu et chirurgicaux (Iriscare) est rendu disponible pour les usagers de rue et les populations les plus vulnérables. Bruss’help est en attente de réponse si ce soutien sera maintenu ou non pour 2021.

Il est recommandé aux institutions de distribuer des masques chirurgicaux au personnel ; et des masques en tissu (double couche) ou chirurgicaux aux usagers / bénéficiaires / résidents en fonction des possibilités de lavage.

Merci de nous signaler d'éventuels problèmes de pénurie via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Utilisation du sas - accueil de nouveaux résidents dans une structure ‘stable’

Les structures agrées sont invités à maintenir le choix de politique d’accueil Covid comme noté dans leur plan d’action.

Clarification circulaire 6 : dans la mesure du possible, il est souhaitable d’impliquer un professionnel de la santé dans le processus d’accueil de nouveaux résidents, pour les raisons suivantes :

  • un test PCR négatif limite le risque qu’une personne ‘importe’ le virus dans une collectivité, mais la sensibilité du PCR ne permet cependant pas d’exclure tout risque ;
  • passer par un professionnel de la santé permet une analyse de risque plus approfondie et tenant compte notamment des vulnérabilités des personnes déjà accueillies et l’anamnèse médicale du résident qui souhaite intégrer une structure (cf. circulaire 6).

Il n’est cependant pas possible pour tout usager d’accéder à un avis médical dans l’immédiat, pour diverses raisons :

  • lorsque la personne n’a pas de médecin traitant, ni le service demandeur et lorsqu’il n’y a pas d’avis possible via le 1710, le Centre Athéna ou le HUB : contactez la cellule d’orientation Bruss’help qui peut vous mettre en lien avec un médecin par téléphone ;
  • il y a désormais un nouveau dispositif mobile où l’on peut obtenir le test PCR gratuitement et à partir de où une orientation vers les centres d’isolement est possible.

Dans la mesure du possible, il est demandé de tenir compte des recommandations pour fluidifier les orientations vers les centres d’isolement, décrites dans la circulaire 6. Voici un flyer décrivant les deux centres d'isolement (hommes célibataires à l'Hôtel Galia, femmes et familles à l'Hôtel Saint Nicolas. Egalement disponible en anglais et en arabe.

 

Peut-on, en tant que maison d’accueil, encore permettre des délogements ?

Plusieurs facteurs rentrent en compte :

  • Le degré de respect des mesures universelles de précaution au sein de la collectivité (tant les résidents que le personnel): plus les membres d’une collectivité évitent des contacts à haut risque, moins il y a des risques ;
  • La compréhension de ces mesures par votre public et votre personnel ;
  • Le nombre de personnes médicalement vulnérables au sein de votre structure ;
  • L’importance d’une ou des personnes ressources dans le réseau du résident (afin de préserver sa santé mentale) : un résident avec un accès suffisant aux informations concernant les modes de transmission qui applique les mesures rigoureusement, peut tout à fait visiter sa famille (en évitant des contacts à haut risque). Consigne fédérale actuelle : chaque personne a droit à un contact intime.

Nous invitons les structures à se positionner par écrit à ce point. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin de référence ou les autres services mentionnés dans la circulaire.

 

Consommateurs de produits

Les conseils de RdR liés à l’usage de drogue pendant la crise sanitaire, de Modus Vivendi

http://www.modusvivendi-be.org/article407

Un Dispositif Mobile Assuétudes Bruxellois est activé de juillet à au moins décembre 2020. A l'intérieur de celui-ci, le projet Combo a pour mission d'assurer une offre décentralisée et à bas-seuil d'accès destinée aux personnes souffrant d'assuétudes, dans les dispositifs d'abris et/ou confinement situés en RBC. Il s'agit d'une offre combinant traitements de substitution, réduction des risques (RdR) et dépistages hépatite C. L’objectif de base est d'assurer une continuité de soins en créant un parcours de soins limitant les déplacements évitables d'une population particulièrement fragilisée et donc à risque. Pour toute demande d'aide, merci de contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Projet ARTHA, soutien et facilitation de la prise en charge dans les circuits de soin des usagers de drogues en situation irrégulière, https://www.projetartha.com, 47-49 Rue Gheude 1070 Anderlecht, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 02 899 73 77.

Hotline « assuétudes » d’appui aux professionnels santé bruxellois (dispatching vers des médecins spécialisés), accessible du lundi au vendredi de 8h à 22h au 02 227 52 52.

Personnel

Comment me préparer au mieux aux prochaines vagues en tant qu'employeur ?

Nous invitons les employeurs à se référer aux liens suivants :

  • Après concertation entre autorités régionales de la santé et la Fédération des Médecins de Travail (Co-Prev), voici la feuille de route pour le tracing interne en entreprises et collectivités (= recherche de contacts haut risque au sein de l’entreprise/collectivité), https://co-prev.be/fr/covid-19-information/;
  • Depuis le 29 avril, l’Association Bruxelloise pour le Bien-Etre au Travail (ABBET) a ouvert une ligne téléphonique de soutien psychologique à destination des professionnels des entreprises non marchandes bruxelloises. Numéro de téléphone : 02 227 69 26 du lundi au vendredi de 13h à 17h. Plus d’infos ici.
  • Les Fédérations (via vos contacts habituels) restent évidemment également en appui.

Vaccination

A priori, tant les personnes sans-abri que le personnel du secteur sont considérés comme étant prioritaire. Les autorités sanitaires préparent des concertations avec chaque secteur (notamment avec les acteurs du GT médical). La vaccination au sein du secteur pourra probablement démarrer avant l’été. Il y a encore beaucoup d’inconnus dépendant notamment de concertations interfédérales. Nous reviendrons vers vous au plus vite avec des nouvelles plus concrètes !

Aperçu des outils à votre disposition

https://www.info-coronavirus.be/fr/ et en particulier les documents de référence que la Région a mis à disposition en 33 langues, https://www.info-coronavirus.be/en/translation

https://coronavirus.brussels/

Outils mis en place à l’intention des publics vulnérables par MSF

https://www.covid-resources.msf.be/vulnerablepopulation

Infirmiers de Rue, vidéo sur l’usage correcte du masque,

https://www.youtube.com/watch?v=qJbw1D9MloM&t=2s

Flyer de Question Santé par rapport au suivi des contacts,

https://questionsante.org/assets/files/BSI/bxlsante38_bd.pdf

Imprimer E-mail