Note aux services utilisateurs du « Sas Covid »

Bruss’help appelle les acteurs de l’insertion à maintenir les entrées en collectivité :

  • Test PCR et confinement ;
  • Aménager ou utiliser votre propre capacité de confinement ;
  • Evaluation médicale approfondie si la structure trouve à un accès à un médecin ;
  • Rétablissement du Sas prévu au 22/02/21 au plus tard.

Le site d’isolement en cas de suspicion, test positif ou contact à haut risque se poursuit actuellement à l’Hôtel Galia (MSF). Voici un flyer décrivant l’hôtel, également disponible en anglais et en arabe. Le centre Saint-Nicolas est temporairement devenu une structure d’urgence (via un dispatching conjoint Bruss’help / New Samusocial). En fonction du contexte épidémiologique, ce site pourrait à nouveau (graduellement) être transformé en centre d’isolement. Les signalements Covid continuent via Bruss’help.

Le contexte actuel et le manque de place à l’Hôtel Galia ne permettent pas d’y organiser une fonction ‘sas’. Il est prévu que MSF déménage vers un site mieux adapté pour le 22/02/21, permettant de réinstaurer la fonction ‘sas’.

Concernant les tests, les éléments suivants sont à pointer.

1. La cellule hygiène des SCR Cocom recommandent un test PCR avant entrée en collectivité, avec un confinement en attendant le résultat de ce test PCR :

  • Consultez un médecin généraliste pour connaître les possibilités de dépistage PCR les plus rapides;
  • Si vous n’avez pas de médecin, appelez le 1710 ;
  • Les structures qui ont une capacité de quarantaine intra-muros peuvent accueillir des personnes entrantes en attendant le résultat du test ;
  • Cette approche limite les risques d’importer le virus dans la collectivité, mais pas entièrement. Par exemple, la démarche ne sert à rien si (une partie) des résidents ou du personnel ne respectent pas les mesures de protection

2. Bruss’help recommande d’impliquer dans le processus des entrées un soignant comme expliqué dans notre circulaire 6, tout en reconnaissant que lcompte tenu du contexte il n'est pas facile pour chaque collectivité de trouver ce ‘médecin de référence’. A l’attention des collectivités qui disposent d’un partenariat médical, nous rappelons les éléments de cette circulaire, émise à un moment où il y avait une indisponibilité temporaire de tests (11/2020) et qui s’adresse à ce médecin de référence :

                                      

Comment orienter des personnes asymptomatiques vers une entrée en collectivité lors d’indisponibilités temporaires de test ?

 1) déterminer s’il y a une présence de personnes ‘vulnérables’ dans la structure stable de destination (maison d’accueil), c’est-à-dire > 65 ans, diabète, obésité, BPCO (selon la définition de ‘vulnérable’ de Sciensano, COVID-19: Recommandations pour les populations en collectivités, version du 01/10/20) et vérifier la procédure décrite dans le plan d’action Covid de la structure ;

 2) explorer la possibilité d’un isolement sur place, moyennant un respect de mesures de barrière lorsque la personne fréquente des espaces communs ;

 3) anamnèse de la personne qui doit intégrer la maison d’accueil : a-t-elle eu des contacts à haut risque ? Vient-elle directement de la rue ? A-t-elle déjà testé positive endéans les 2 derniers mois ? Ou est-ce qu’elle résidait déjà dans une autre structure stable les 10 derniers jours ?

 4) en fonction de votre évaluation sur ces trois sujets, vous pouvez prescrire une quarantaine de 7 / 10 / 14 jours au centre d’isolement sans test, en amont d’une entrée dans une collectivité chez vous (donc plus besoin d’un autre isolement sur place lors de l’entrée) – cette possibilité est donc temporairement suspendue jusqu’au 22/02/21, cf. infra.

 

Un nouveau dispositif est désormais disponible pour les médecins de référence : une offre de dépistage rapide gratuite, accessible à tout public ainsi qu’au personnel symptomatique ou après un contact à haut risque. Voici le schéma (médical) du fonctionnement du bus.

La spécificité du test rapide antigénique utilisé  est excellente : lors d’un résultat positif, ce résultat est très fiable. Par contre le résultat négatif est moins fiable, par exemple lorsqu’on dépiste une personne asymptomatique qui a récemment eu un contact à haut risque avec un cas avéré. Dans cette situation, il est plus prudent de faire confirmer un test antigénique négatif par un test PCR, test disposant d’une meilleure sensibilité. Cela veut dire que lors d’un résultat négatif, le médecin est un beaucoup plus sur d'un résultat fiable.

Par conséquent, lors d’une demande de test rapide avant entrée en collectivité, il sera dorénavant attendu impérativement une prescription médicale de la part d’un médecin qui connaît la structure d’accueil. Un isolement à l’hôtel Galia est toujours possible en cas de test rapide positif.

Le dispositif est mobile (différents lieux au centre-ville).
Contact avant toute orientation : Aurélien Smolders au 0475 77 08 64 ou par mail au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Chaque jour de la semaine entre 9h et 17h. En ce moment, il est temporairement remplacé (jusque début février) par Nathan, 0491/31 07 65.

Imprimer E-mail