Ouverture d’un centre d’aide polyvalent de jour à l’Auberge Jacques Brel sous l’impulsion de Bruss’help

AAJDepuis le 15 avril, un nouveau dispositif de Jour accueille les personnes vulnérables dans le cadre de la crise Covid-19. Ce centre se situe dans l’auberge de jeunesse Jacques Brel, entre Botanique et Madou. Les personnes sans-abri et les personnes en extrême précarité peuvent y prendre une douche, un repas, y faire une lessive et profiter d’un espace de repos avec des lits dans un espace safe.  

« Il y avait un besoin urgent d’une telle initiative », nous explique Amélie Deprez, coordinatrice du centre de jour pour Médecins du Monde. « En raison de la pandémie de COVID-19, beaucoup d’organisations qui viennent habituellement en aide aux personnes sans-abri pour, entre autres, des douches ou une lessive mobile, ont dû suspendre leurs activités, étant donné que leurs bénévoles appartiennent aux groupes à risques, ou travaillent dans des espaces inadéquats.»

Partant de ce constat, la coordination régionale assurée par Bruss’help a été mandatée dès les premières semaines de la crise pour rassembler les forces vives et ouvrir un pôle de jour, en urgence. « Il s’agit en effet de reconstruire une ligne de services polyvalents mis à mal par la crise Covid-19 et apporter aide et secours en journée aux personnes en rue » explique François Bertrand, directeur ff de Bruss’help.

Ce projet est porté sur le terrain par Médecins du Monde pour l’ensemble de la période de crise. À la tête d’un consortium d’acteurs de première ligne : Rolling Douche, Bulle, La Source (Dispositif Hiver 86.400) et le Centre Athéna Centrum.

Grâce à l’ouverture de ce nouveau Pôle de Jour, les publics les plus fragilisés de la capitale pourront bénéficier d’un portail d’accès à des services de première nécessité. « Chaque jour, nous pouvons accueillir jusqu’à 90 personnes dans le centre. À l’accueil, ces personnes indiquent le service dont elles souhaitent bénéficier : prendre une douche, faire une lessive, profiter d’un repas, ou se reposer dans un des 10 lits mis à disposition. ». Ce dispositif s’inscrit en complémentarité du redéploiement en cours de l’hébergement d’urgence et de l’accueil médicalisé de personnes sans-abri infectées en Région de Bruxelles-Capitale.

Pour le Ministre de l’Action Sociale, Alain Maron, « les personnes sans-abri sont très fortement exposées au Coronavirus. La Région Bruxelloise ne ménage aucun effort pour mettre de nouveaux lieux d’accueil de jour et des logements à disposition. Je voudrais également souligner combien, l’ensemble des services du secteur sans-abri et tous ses travailleurs sont mobilisés, dans des conditions parfois très difficiles, pour faire face à l’urgence sociale. Cette initiative met en avant la capacité des acteurs à travailler ensemble pour proposer des réponses cohérentes. »

Le centre n’offre pas de consultations médicales mais toute personne malade peut se rendre immédiatement à Athéna, un centre médical qui accueille toutes les personnes qui n’ont pas accès aux soins, et qui se trouve à quelques minutes de marche du centre de jour. En fonction de leur situation et de leurs demandes, les personnes peuvent également être orientées vers d’autres dispositifs d’aide ou d’accompagnement.

La presse en parle :

Imprimer E-mail